Barage de l’AAA

Accessibilité
80%
Dangerosité
65%
Etat
50%
Intérêt
40%

“Continuum”

Petit barrage totalement perdu au milieu des champs, mais jouant un rôle de gardien pour une habitation qu’il cache, ce lieu curieux renferme une jolie cascade artificielle et un intérieur en ruine de toute beauté.

DÉCOUVERTE

Totalement trouvé par hasard suite à des recherches dans une zone peuplée de marais et canaux, cet ancien barrage demeure tout de même bien isolé, autant que la maison qu’il côtoie.

HISTOIRE

Vraisemblablement construit au XVIIe siècle pour devenir un moulin à eau, il servit longtemps pour le moulage du grain des champs alentours avant d’être démonté au début du XIXe siècle pour l’installation d’un barrage entre les deux bâtiments qui commençaient à subir les affres des courants.

Pendant une cinquantaine d’année, un gardien y était présent et habitait la maison du fond (aujourd’hui occupée par une entreprise familiale) pour contrôler et réguler les courants avant que la chose soit automatisée mécaniquement et progressivement  abandonnée, alors que l’intérieur des bâtiments, celui de gauche pour le stockage et de droite pour le moulage, l’étaient déjà depuis un bon moment.

Depuis, quelques explorateurs ont pu l’explorer, mais ils tombent littéralement en ruine, sans grand espoir de réhabilitation.

IMPRESSION

Petite exploration sous un soleil de plomb, il est toujours très agréable de découvrir de telle ruine où la nature reprend doucement ses droits. La plupart des machineries en bois étaient toujours présentes mais seule le rez-de-chaussée de celui de droite était visitable, l’escalier branlant ne donnait aucun accès aux étages qui aurait pu nous mener au second bâtiment, de l’autre côté de la “cascade”, néanmoins, celle-ci était très belle à observer, une chose très reposante.

© Les photos présentes dans cet article sont protégés par le droit d’auteur.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *