Complexe Solvay

Accessibilité
90%
Dangerosité
30%
Etat
40%
Intérêt
50%

Spot assez surprenant premièrement, à la base, on s’attendait à voir uniquement une piscine mais il s’est avéré que se fut un complexe entier, avec théâtre/cinéma à l’étage et piscine au rez-de-chaussée.

Pour avoir l’histoire du bâtiment, elle est très facilement trouvable sur Google, je vous laisse chercher.

C’est un très beau bâtiment de la fin des années 1930 et qui reflète bien la vague moderne de ces années là. En gros, il est en assez bon état, plus de graffs que dans la PowerPlant mais passage. Bon, la piscine ont croirait voir du pétrole dedans mais pas grave. Les mosaïques dans les escaliers et à l’entrée sont intactes et magnifiques dans un tel endroit. Mais l’extérieur du bâtiment (plutôt derrière, où ça n’est pas visible de la route) c’est la décharge publique, où un ramassis de choses immondes et inutiles s’accumulent.

L’accès à cet endroit fut extrêmement simple à ma grande surprise (même si la baie-vitrée nous présentait aussi un bon nombre d’ouvertures), de simples petits escaliers se présentaient devant nous sur le côté du bâtiment qui donnaient accès à un bas toit et directement à la salle de théâtre, qui renfermait derrière elle-même une ribambelle d’arrières pièces, comme un véritable petit labyrinthe peuplé d’escaliers et paliers. Le fond de la salle de théâtre donne directement sur les escaliers de l’immense baie-vitrée; qui nous laissait un spectacle unique en son genre. On passait pour les fantômes du complexe devant les automobilistes qui circulaient sur le rond-point. Ce qu’on ignorait à ce point, c’est que les salles du haut étaient presque nickel par rapport aux salle de la piscine; car beaucoup d’obstacle se présentaient à nous une fois descendu. Mais, ça ne nous a pas laissés stoïque devant la cette majestueuse piscine, qui est bien représentative de ses années de bons et loyaux services.

Il donne une atmosphère à la fois poétique et moderne, et comme des œuvres d’art exposés au musée, leurs dispositions ne sont pas prises au dépourvu, et s’accorde en partie très bien avec ce qu’elles veulent exprimer implicitement ou explicitement.

Les Graffs étaient bien présents dans ce complexe. Allant du plus beau et original au plus classique et exécrable. Mais comme dis plus haut, ce spot est assez bien garni par rapport aux autres, comme vous pouvez le voir sur plusieurs des photos de la galerie.

 D’ailleurs, un style revient assez souvent, et même dans le reste de la ville (dont une bonne cinquantaine d’œuvres de Street Art sont admirables un peu partout dans celle-ci). Un style que moi-même j’apprécie beaucoup, car il est assez représentatif et beau dans les contextes où il est présenté.

© Les photos présentes dans cet article sont protégés par le droit d’auteur.

[social_warfare buttons=”Facebook,Twitter”]

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *