Mill Museum

Accessibilité
60%
Dangerosité
60%
Etat
70%
Intérêt
70%

« Meunier tu dors? »

Les surprises se cachent souvent derrière les murs, suite à cette exploration j’étais impressionné de voir qu’un tel lieu, avec tous ses objets et machines était resté là, abandonné, depuis quelques petites années, surtout pour un ancien musée…

DÉCOUVERTE

Totalement inconnu et passé inaperçu, ce lieu n’a dû être visité avant moi, qu’une ou deux fois maximum. Oublié au milieu d’un petit village, seulement sa façade Est nous laisse penser à un ancien moulin à eau.

HISTOIRE

Situé dans un village qui fut jadis connu pour son activité artisanale; meunerie, pêche et échanges commerciaux, les premières traces de ce moulin remontent au XIIIe siècle. Puis fut érigé un second plus haut et en amont un second moulin au début du XIXe siècle avec une turbine hydraulique. Malgré son abandon, ces turbines sont toujours bel et bien fonctionnelles. Les roues sont cachées par la partie gauche du bâtiment et par un petit abri qui est le prolongement d’un petit barrage très discret qui servait jadis aussi de pont en aval de celui de la route.

L’ancien moulin, aujourd’hui détruit au profit d’une bâtisse d’après guerre, était érigé perpendiculairement au cours de la rivière. Les roues suivaient le cours de l’eau et c’est sur ce plan directeur qu’a été construit le second plus moderne, d’où son emplacement parallèle.

Sur le plan technique, le moulin est constitué d’un soubassement en grès de la région, surmonté de deux étages en briques doté de fenêtres et portes de type Néoclassique dû à leurs arc en plein cintre. Il possède une harmonie architecturale jugeant de ses années de construction, contrairement à l’ancien. En haut, au troisième étage est présent une lucarne de même type que les deux autres, mais avec un monte charge qui permettait d’acheminer les marchandises aux travers des étages mais aussi de les déposer directement sur les transports.

Il failli, durant ses dernières années, être reconverti en Eco-musée alors qu’il était le dernier moulin à eau en activité complète pour une production artisanale unique et fournissant tous les boulangers et pâtissiers naturels et traditionnels de cette région. Ces trois musée devaient traiter de la vie aquatique, des outils artisanaux et à traction chevaline et aussi sur l’évolution de la meunerie du Moyen-Âge à nos jours. Malheureusement ce projet n’eut pas de terminaison et le moulin perdu toute activités.

Son année exacte d’abandon reste inconnue.

IMPRESSION

Je n’avais vu qu’une série de ce moulin de la part de l’ami Phourbex avant de l’explorer et rien qu’avec cela, ça me donnait envie de l’explorer, le fait qu’il ait conservé toutes ses machines, ses objets, tout… me donnait l’eau à la bouche. Et l’exploration ne faillie pas à la tâche, j’étais comme projeté dans le passé, dans une autre époque figée et magnifique qui me permettait de juger les anciennes techniques et machineries rendaient le tout magnifique.

© Les photos présentes dans cet article sont protégées par le droit d’auteur.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *