Scary Mondo

Accessibilité
10%
Dangerosité
10%
Etat
90%
Intérêt
75%

On dirait bien que le patron a tout laissé en plan, lui qui est fan d’automobile, de Venise, et accro au sexe… cet ancien bar/restaurant/karaoké et méconnu de tous, et il le restera, tant il est devant tout le monde mais ignoré, l’oubli fait parfois bien les choses et ça surprend…

DÉCOUVERTE

Contrairement à l’hospice, je ne l’ai jamais vu une seule fois (ou alors j’ai jamais vraiment fait gaffe), c’est un autre groupe d’urbex qui m’a tenu au courant de son abandon, et sans ça, je ne l’aurai jamais remarqué malheureusement).

L’EXPLORATION

J’ai exploré cet endroit avec cet autre groupe d’urbex en pleine nuit la première fois , il faut dire l’accès semble assez visible depuis la route, mais au final ça va encore… on débute par le sous-sol, qui recèle bien des trésors, une cave à vin avec des bouteilles encore pleines, diverses pièces de débarras où on peut trouver beaucoup d’objets inhabituels (PC portable, fauteuils, coffres, verreries, etc…), le bureau du patron, qui est très bien garnies, et comme si on venait de le quitter il y a quelques heures, tout est encore là jusqu’aux étagères remplies de matériel informatique, CD audio, dossiers… les tiroirs de photo de famille, matériel bureautique, câblages, capotes… la véritable caverne d’Ali-baba du début du XIXe Siècle. Malheureusement je ne présenterai (plus tard) que les photos de la sessions nocturne du sous-sol car même en journée, il est plongé dans le noir complet.

 L’étage est plutôt flippant de jour comme de nuit… toutes les tables ont étaient rangés et placés soit au milieu ou dans la pièce du fond, sauf une salle ou les chaises sont à l’envers sur celles-ci comme si on venait de laver le sol. Le bar est propre et classe (surtout avec ses couleurs sobres jonchant entre le doré, bois, et marron métallisé), là aussi, pareil, les verres sont retournés, prêt à être rempli d’une bonne Goudale. Le seul bémol, ça serai la tapisserie rose pâle un peu dégueulasse, heureusement que la lumière du jour et les arbres environnant donnent des variations plutôt jolies. Dans ces salles, le détail qui m’a marqué c’est la présence des télévisions, de la sono et de tout le matériel encore présent, peut-être que le proprio a oublié de les récupérer, qui sait?

Sans oublier la présence du masque de Ghostface ensanglanté et les dizaines de chat qui squat le bâtiment (j’ai failli faire une crise cardiaque quand l’un d’entre eux a décidé de se sauver comme un dératé… je vous dis pas de passer du silence complet à un bruit strident de chat qui cours avec ses griffes qui traînent sur le sol…).

 Passons aux cuisines, qui sont plutôt classique, et bien propres (heureusement), et tout matériel est toujours là, jusqu’aux frigo à glace et ustensiles.

La visite pourrait être vite faite, s’il n’y avait pas autant de choses curieuses à voir un peu partout…

IMPRESSION

A vrai dire? est-ce que c’est le meilleur spot que j’ai fais? peut-être… je n’en suis pas sûre, mais bon, c’est impression de voir un endroit comme celui-ci dans un si bel état, surtout que les restaurants abandonnés son très rares. il n’est pas connu du tout, et j’espère bien que ça le restera vu la qualité.

 J’ai eu mon lot de frayeur dedans (les bruits environnants ou les chats) mais c’est agréable à explorer (mais pas pour y rentrer).

© Les photos présentes dans cet article sont protégés par le droit d’auteur.

[social_warfare buttons=”Facebook,Twitter”]

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *