Hoverport

Accessibilité
100%
Dangerosité
30%
Etat
10%
Intérêt
10%

Je connaissais le lieu sans vraiment le connaitre, ma grand-mère m’avait déjà raconté une anecdote par rapport à ça, mais surtout sur l’hovercraft et sa fiabilité, et franchement après avoir entendu ça, je comprend pourquoi toute activité a cessé en 1991 (pas seulement à cause du tunnel sous la Manche). Ils étaient très polluants, et très sensibles aux aléas techniques et climatiques.

EXPLORATION

Pour ce spot, cette catégorie aurait bien pu être optionnelle mais bon… Déjà le site est très fréquenté, pour cause, le terrain vague qui accueillait autrefois les deux hovercraft (et hélicoptère, vu les marquages au sol) est plat et très vaste, donc parfait pour tout personne qui test des engins à moteur en tout genre.

 L’entrée se fait très facilement, mais elle aussi est optionnelle car les hangar qui servaient auparavant de hall d’attente sont entièrement vides et envahis par les tags et le sable. Seuls de très très rares graffs sont intéressant. L’immeuble juste à côté est encore utilisé pour des bureaux à ce qu’il paraît.

HISTOIRE

A partir de 1968, l’Hoverport permettait la liaison Boulogne-Douvres en seulement 25 minutes, soit beaucoup moins que les ferries traditionnels. La liaison se faisait avec des hovercrafts de la compagnie Seaspeed de 1968 à 1981, puis Hoverspeed de 1981 à 1991, des engins mi-bateau mi-avion se déplaçant sur coussins d’air à 30 cm au-dessus de l’eau.

 Durant sa période d’activité, l’Hoverport était desservi par une gare ferroviaire, la gare de Boulogne-Aéroglisseurs. Elle permettait de faire la liaison entre Paris-Nord et Londres-Victoria, en se rendant d’abord à Boulogne, puis au port de Douvres par hovercraft et enfin à Londres avec un autre train. La gare ferme le 1er juin 1991.

 Entre 1968 et 1991, l’Hoverport de Boulogne a accueilli plus de 30 millions de passagers, soit plus d’1,3 million par an en moyenne, ils pouvaient embarquer aussi des voitures. Depuis quelques années, un groupe de passionnés veulent tout de même sauvegarder le site et effectuent souvent des tests de nouveaux engins du genre mais beaucoup plus petit.

Exemple de l’Hovercraft Boulogne/Douvre:

© Les photos présentes dans cet article sont protégés par le droit d’auteur.

[social_warfare buttons=”Facebook,Twitter”]

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *