Black Dress

Accessibilité
100%
Dangerosité
50%
Etat
75%
Intérêt
75%

“Les couleurs sont des actions de la lumière…”

On dit souvent que l’âme n’a pas de couleur, mais ce lieu en possède bel et bien, et il les fait vivre par delà son abandon. Perdue en plein milieu de la Belgique, cette maison, au jardin possédant des caractéristiques très originales est place de telle façon que son accès, en temps normal, est devenu bien rude.

DÉCOUVERTE

Sa découverte est assez récente, j’ai surement vu un ou deux reportages sur cette maison passer auparavant mais je ne m’étais jamais vraiment intéressé à cette maison pourtant bien extraordinaire. Sa recherche fut au final simple et elle a donné un beau lot de surprises excentriques.

L’EXPLORATION

Après une entrée très simple mais bien peu discrète, nous nous retrouvons rapidement à l’arrière de la maison semi-plein pied où s’y trouve une fenêtre cassée qui nous permet de pénétrer à l’intérieur. Nous sommes tout d’abord confronté à une salle assez lumineuse ressemblant en tout point à une sorte de véranda bien plus couverte, présentant tous les signes d’un confort cosy, cheminée carrelée, bar en rondin de bambou, fauteuils, tables. La porte donnant sur le réel intérieur de la maison étant fermée, nous devons nous résoudre à passer sous les grilles en fer forgé pour accéder aux autres pièces.

La première étant complètement vide et dénuée d’intérêt, je me dirige donc directement vers le vaste salon/salle à manger où un bon nombre de meubles était toujours présent, donnant, par ceux-ci, un contraste peu commun; les murs étant très coloré dans des couleurs assez fades et sombres, des commodes, tables et chaises en bois assez classique étaient un contraire flagrant au style des murs. J’avais l’impression que beaucoup d’objets avaient été enlevé comme si les locataires s’étaient préparés à partir… Seuls sur la cheminée restaient deux coupes assez impressionnantes.

A vrai dire, presque toute la maison était dans ces tons, mélangeant toujours des objets ou meubles atypiques pour la décoration murale, et c’est une chose qui m’a fasciné dans cette maison bien surprenante. Bref, en poursuivant, je suis passé par la cuisine qui était d’un classique habituel, mais toujours avec les mêmes teintes, je me suis donc dirigé vers l’unique chambre pour constater qu’elle était remplie de cartons, comme pour prévoir un déménagement. Tandis que le lit était défait, comme si une personne venait de s’y lever, et bien-sûr, accroché à l’armoire blanche au fond de la chambre, était présente la fameuse robe noire qui donna le nom si emblématique de cette bâtisse.

En cherchant de nouvelles pièces à découvrir, je suis tombé sur une porte dans la quasi-véranda donnant sur un premier garage haut en couleurs, tout tapissé de bleu égayé de motifs magenta donné un aspect assez spécial me rappelant mes cours d’art du lycée. Ici, tout y était aussi présent, machine à laver, chaudière,… ainsi qu’une machine ressemblant à une machine à gravure automatique, mais je ne saurai exactement l’identifier.

Une autre porte était présente dans ce garage, celle-ci menait à l’étage du dessous qui servait de second garage mais aussi de cave, malheureusement très bien plongée dans le noir… Seul le garage avec l’Opel Astra se révéla intéressant. Mais ici aussi il y avait pas mal de cartons.

Une fois l’exploration de la maison finie, je me suis dirigé dans le jardin, en faisant bien attention à ce qu’on ne me voit pas, étant donné qu’il est très exposé à la route. Dans celui-ci, beaucoup de choses atypiques étaient présentes; un très étrange bar constitué de « monolithes » noirs, un barbecue en pierre très imposant, (que je n’ai malheureusement pas eu le temps de photographier) ainsi qu’une piscine et une tour d’observation. D’ailleurs, en haut de celle-ci était présent une quatrième cheminée avec plusieurs banc donnant en oeuvre, un petit endroit cosy pour se reposer… et admirer la superbe vue.

IMPRESSION

Je n’ai jamais vraiment espéré la faire sachant que je ne la connaissais pas plus que ça… mais quelques jours avant de la faire, j’ai eu une sorte d’envie effrénée de l’explorer, quand j’ai eu ouïe dire de toutes ses curiosités qu’elle renfermait.  Et je ne fus pas déçu, au contraire bien impressionné, car je ne m’attendais vraiment pas à certaines choses, notamment la tour d’observation qui fut une surprise de taille, car découverte au dernier moment… Elle était bien cachée par les pins qui l’entourait et elle n’ait pas du tout visible depuis la route. Enfin bref, une exploration haute en couleur et remplie de traces du passé et d’objets atypiques qui m’étonneront toujours.

© Les photos présentes dans cet article sont protégées par le droit d’auteur.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *