Café Magnifique (aka Castle Pub)

Accessibilité
65%
Dangerosité
20%
Etat
60%
Intérêt
70%
“Rocks in my path? I keep them all. With them I shall build my castle.” Nemo Nox

Trouver un bar, ou un pub abandonné est toujours une chose intéressante à explorer, mais quand le décor est travaillée, ça donne une tout autre dimension. Ici, totalement plongé dans une atmosphère médiévale fantasy, ampli de couleurs, le lieu était vraiment une curiosité déconcertante.

DÉCOUVERTE

Quelque peu connu dans le monde de l’Urbex, il n’est pas forcément facile à trouver malgré son originalité. Cependant, depuis la rue, on le voit tout de suite, une sorte de petit château accolé à une ancienne maison flamande.

HISTOIRE

Fondé en 1964 par un passionné d’ornithologie (et de peluches?) entreprenant tout de lui-même de A à Z, il collectait des oiseaux et autres animaux empaillés mais aussi des peluches parfois impressionnantes. Ce lieu était tout d’abord une petite curiosité régionale, un étrange et naïf petit musée des oiseaux magnifiques et de peluches en leur honneur. A son apogée, des centaines de touristes venaient le visiter dans les années 1970, il fut même un moment répertorié dans divers ouvrage sur les musées atypiques.

Le café, confectionné peu après, était, comme encore aujourd’hui, complètement décoré rustiquement, mais il proposait une piste de danse organisée autour d’un jukebox, et plus de deux cents places assises. Bien connu pour son côté amateur et nié, beaucoup d’argent y était dépensé pour toujours améliorer le lieu.

Apparemment aussi passionné d’architecture, le propriétaire avait fait installer, sur la façade et à quelques endroits du terrain, des fausses ruines de château fort, ce qui dénotait totalement avec le thème du musée, mais rentrait dans le côté rustique du café, mais elle fut remplacée entre 1990 et 1995 par une façade plus résistante mais toujours dans le même style par le fils du fondateur. Il a toujours été un lieu familial où il faisait bon vivre, mais il vécu des années sombres durant le XIXe siècle, où les informations à ce sujet restent obscures.

Vraisemblablement, le lieu fut mis en vente en 2010 pour une valeur de 400 000€ incluant la collection, le bar et un grand terrain, mais il ne fut jamais repris. Laissant le lieu plus flippant que chaleureux comme il l’était auparavant.

IMPRESSION

C’est clairement le genre de décor que je souhaite découvrir plus souvent en exploration. J’étais assez confiant quand je suis arrivé sur le parking du lieu, et j’ai bien été surpris de croiser des Néerlandais à l’intérieur (nous l’avions exploré en pleine semaine). Bien différent de ce qu’on peut voir d’habitude, il y régnait une atmosphère très chaleureuse et bienveillante à l’intérieur avec ses couleurs assez variées et son décor tout de même impressionnant. La plupart des pièces étaient encore assez identifiables, mais aucun meuble ne restait, même dans l’appartement qui était accolé au café. Malheureusement, l’accès au musée était très bien verrouillé, mais je pense que c’est une bonne chose après tout; apparemment toute la collection y est encore présente. En bref ce fut un très bon lieu très photogénique qui est totalement original.

Merci à Corentin. 

© Les photos présentes dans cet article sont protégés par le droit d’auteur.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *