Gallias Oppidum

Accessibilité
95%
Dangerosité
30%
Etat
70%
Intérêt
75%

 » Quand nous ne formerons en Gaule qu’une seule volonté, le monde entier ne pourra nous résister.  » Vercingétorix

Quelle étrange chose que de trouver un musée au bord d’une autoroute, d’autant plus quand il est complètement laissé à l’abandon. La mode américaine était bel et bien arrivé en France avec leur mode des musée au bord des routes.

DÉCOUVERTE

C’est un lieu qui est réellement très peu connu, et à vrai dire, moi-même je ne le connaissais absolument pas… Se battant entre nature et automobiles qui chargent à toute vitesse, il était totalement improbable de trouver un tel lieu à cet endroit…

HISTOIRE

Fondé par une intrigante association entre deux services, ce parc a ouvert ses portes en 1978 à la surprise de tout le monde. Il offrait un vaste panel de connaissances partant de l’âge de Fer à l’An Mil dans un bâtiment d’une architecture contemporaine. Acquérant de nouvelles « attractions historiques » jusqu’en 1994.

Mais, manquant d’investissement et face à la concurrence, sur sa fin de vie, il n’était plus fréquenté que par des scolaires. Le musée et son parc ont finalement fermés leurs portes fin 2005, restant à l’abandon depuis et dans un état assez propre encore de nos jours malgré les quatorze années qui se sont passés. Malgré tout, l’exploration nous réserva un voyage dans deux périodes espacés de 1000 ans.

Ce musée/parc était constitué d’un bâtiment flambant neuf (à l’époque), avec une galerie de l’évolution technologique des origines jusqu’à l’an 1000 ap. J.C., des vestiges et objets archéologiques étaient alors présents dans l’entièreté du site le dotant d’un véritable trésor historique pour cette région, cette même bâtisse menant directement à un Tumulus. Aussi, beaucoup de conférences et projections étaient organisées dans l’imposant amphithéâtre. Dans le parc était présent plusieurs reconstitutions comme des demeures Néolithiques et une ferme formant un petit village, d’autres Tumuli, des fortifications romaines, des stèles Gallo-romaines, un Fanum, les restes d’une villa, et bien d’autres choses… Ce qui représentait un véritable voyage dans le temps sans avoir recours à la DeLorean. Malheureusement, lors de notre exploration, toutes les reconstitutions avaient été détruites soit par le temps, soit par le projet de reconversion du parc qui avait lui aussi échoué en 2018.

L’EXPLORATION

Suite à un accès assez simple au premier bâtiment très vide, nous nous sommes directement dirigé dans la partie principale du bâtiment central du muséo-parc. A cet endroit nous avions droit d’explorer en premier la galerie de l’évolution qui, à part les rambardes et quelques détails, était complètement vidée. Il ne restait que quelques panneaux, une reconstitution en plâtre pas identifiable tellement elle était dégradée mais aussi une magnifique maquette d’Oppidum Gaulois.

Ce tracé, nous donnait la possibilité d’explorer le seul Tumulus encore présent sur le site. Celui-ci nous réserva une bien belle surprise bien qu’extrêmement glauque. Il y reposait un mannequin habillé représentant la tombe d’un Gaulois, un spectacle bien étrange dans une salle baignée dans l’obscurité.

Poursuivant la visite toujours dans le même bâtiment, les couloirs menaient à l’entrée du musée qui était restée telle-quelle avec ses écrans de surveillance, les ordinateurs des hôtesses d’accueils, les portillons… tout y était encore. Nous avions l’impression d’être dans un monde post-apocalyptique où seul le temps était le témoin d’un passé peuplé d’humains. En continuant toujours sur les mêmes corridors qui formaient un petit labyrinthe, nous sommes tombé sur la salle de projection qui, elle aussi était resté dans un très bel état, mais aussi plongée dans le noir complet.

Une fois le grand tour fait, nous sommes parti dehors pour pouvoir témoigner de ce qu’il pouvait rester. Malheureusement, a part des monts de terre nous attestant la présence pas si lointaine des fortifications, et de quelques maisons Néolithiques, il ne restait absolument rien dans ce parc… Tout avait été démantelé il y a peu de temps. Malgré cela, cette exploration nous en a réservé des surprises.

IMPRESSION

Je ne m’attendais pas du tout à découvrir autant de surprises dans cet ancien musée… La salle de projection, le Tumulus, les vestiges encore pratiquement intacts du musée, tout y était sauf les reconstitutions extérieures, et même malgré ce dernier point, j’ai littéralement été bluffé de l’état de conservation du lieu et des choses qui restaient, ça situation géographique et les quatorze ans d’abandon ne sont d’habitude pas des facteurs favorables pour un lieu comme celui-ci. Belle exploration.

© Les photos présentes dans cet article sont protégées par le droit d’auteur.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *