Guardian Pit

Accessibilité
70%
Dangerosité
100%
Etat
50%
Intérêt
60%

« Au delà des ruines, les surprises sont nombreuses… »

Un ancien puit de mine de charbon, ça se voit de très loin, mais, rare sont ceux aussi récent que celui-ci, en béton, qui sont toujours debout (n’ayant pas un grand intérêt historique)… D’autant plus que l’ancienne maison du gardien y est rattachée…

DÉCOUVERTE

Déjà explorée en 2015, j’avais décidé, pendant cet été, de la refaire pour voir son évolution, et aussi par pure surprise, découvrir la maison du gardien qui, à l’époque, n’était pas ouverte. Et fait est de constater que ce lieu, outre la demeure, n’a pas du tout bougé… Une bonne chose qui se fait rare dans l’urbex.

HISTOIRE

Sa première construction remonte à 1898 où le puits culmine à 307 mètres de profondeur, à l’époque, c’était un chevalement métallique qui était installé, ainsi qu’un lavoir, un criblage, et une usine à boulets. Elle était reliée à sa voisine de deux kilomètres via la voie ferrée de la ville d’à côté. Pendant la Première Guerre Mondiale, la production continue… mais est stoppé en 1917 par la destruction du chevalement.

Finalement, suite à cette guerre, la mine est reconstruite, et le chevalement est lui, en béton armé. Après que la compagnie d’origine ait été achetée, celle-ci eut une période prospère jusqu’en 1959 où ses portes furent closes, et son puits, qui était plus profond de 70 mètres fut remblayé.

Malgré le très mauvais état, la fosse a été classée en 2010, et était occupé, jusqu’en 2014 par un homme, le gardien, qui y avait installé son entreprise pendant une bonne trentaine d’année. Depuis divers groupe conservateur veulent essayer de préserver le lieu.

IMPRESSION

Dès 2015, cette mine m’avait fait forte impression, le lieu était grandiose et on en prenait pleine les yeux, en 2019, cela n’a pas changé, en plus du danger perpétuel quand nous étions près du puits. De plus, la maison rajoute un cachet, beaucoup de meubles sont encore présent et la chose est vraiment impressionnante pour un tel lieu, qui a l’air assez souvent visité. Un bel endroit pour se perdre dans le temps…

© Les photos présentes dans cet article sont protégées par le droit d’auteur.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *