Lire la suite »Usine Jaguar (pt 2)

"/>
Aller au contenu

Usine Jaguar (pt 2)

Accessibilité
80%
Dangerosité
60%
Etat
50%
Intérêt
45%

“Un jaguar qui essaierait de s’accoupler avec une Jaguar prouverait que l’homme n’a pas le monopole de la connerie” Phillipe Geluck

Ca nous est arrivé sûrement qu’une seule fois, mais qu’est-ce qu’on a regretté juste quelques jours après l’exploration de cette usine , nous nous sommes rendu compte trop tard que nous n’avions pas exploré la partie du bâtiment renfermant les Jaguars, pourtant c’était bel et bien l’endroit le plus mythique.

DÉCOUVERTE

Pas la peine de m’étendre là-dessus, vu que ça a déjà était précisé dans la partie précédente, donc je partirais plus dans les détails, donc une fois dans l’usine, pendant la première exploration, nous avions remarqué un petit escalier près des bureaux qui descendait, mais nous l’avions complètement zappé par la suite. Ainsi, cela nous avait totalement empêché de voir les autos de luxes du Rez-de-chaussée. C’est à notre retour et avec quelques indications que nous avons trouvé, enfin, cette salle.

HISTOIRE

Pour l’histoire, je vous laisse la lire dans l’article précédent:
Lancia Auto Parts (aka Usine Jaguar (pt)) 

IMPRESSION

C’était un véritable de plaisir d’enfin pouvoir explorer cette partie, et bien qu’elle était cachée, elle nous a permis de rester un long moment contrairement lors de la première exploration qui avait durée peu de temps vu que la plupart des hangars étaient partiellement vides. Malheureusement, on voyait clairement qu’une grande partie des pièces des voitures avaient été pillées, il leur manquait les phares et beaucoup de pièces moteurs, mais, étonnamment, l’intérieur de deux d’entres-elles étaient vraiment bien conservés et d’un rouge très légèrement poussiéreux. Le lieu était divisé en deux, entre une salle avec quatre autos, et une autre avec une BMW totalement bousillée et démantelée.  En soi, c’était un lieu tout de même impressionnant.

Merci à Corentin, Robin et Laurine! 

© Les photos présentes dans cet article sont protégées par le droit d’auteur.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.