Bar Ambiance Farm

Accessibilité
50%
Dangerosité
60%
Etat
55%
Intérêt
45%

“La philosophie et la bière c’est la même chose, Consommées, elles modifient toutes les perceptions que nous avons du monde.” Beaupré

La Flandre Belge nous réserve toujours des petites surprises assez surprenantes et anodines.
Ici, coulée à base de Grimbergen, scène et cheminée imposante… Le tout introduit dans une ancienne ferme dont on serait loin de se douter de ce qu’il se trouve à l’intérieur.

DÉCOUVERTE

Situé non loin d’un autre spot bien plus vaste mais largement surveillé, il fut découvert comme une ferme assez petite tout à fait banale. Mais il en fut autrement, elle renfermait un bar assez sympathique.

HISTOIRE

Probablement ouvert dans les années 1980 avec l’extension du magasin auquel elle était devenue une dépendance, ses dépendances justement furent détruite pour laisser place à un parking de cailloux rouges juste devant, augmentant ainsi le pouvoir fréquentation du magasin qui avait ouvert en 1956 sur l’emplacement, lui aussi, d’une ancienne ferme beaucoup plus vaste que l’autre.

A partir de 2000, la société eut de plus en plus de mal à gérer leur affaire et la faillite était imminente. En 2009, la magasin Belge ferma définitivement ainsi que sa dépense qui avait été reconvertie en zone de stockage.

L’EXPLORATION

Après avoir croisé les flics et après qu’ils soient venus nous poser des questions sur la raison à laquelle des Français se trouvaient ici. Suite à un mensonge bien géré, ils nous ont laissé partir, bien évidemment, en nous surveillant sans discrétion. Nous avons donc décidé d’empreinter un petit chemin qui longeait la ferme, ce qui nous permis de l’explorer à défaut de pouvoir visiter le magasin qui était dans la pleine ligne de mire des flics.

Par l’arrière, le passage est tout frais et clair, une porte grande ouverte donnant sur une grande salle, la principale. L’endroit était partiellement vide mais sans grosse casse, tout de suite à gauche, une grande scène tapissée de moquette rouge avec, devant, quelques petits tabourets et une banderole. En avançant vers le bar, nous voyons des signes d’anciens déménagements, des urinoirs avaient été disposés à terre, mais il s’est avéré qu’ils ne venaient pas du bâtiment en lui-même mais d’ailleurs, car les toilettes étaient bien conservés. Passons au bar, en assez bon état, il devait proposer une bonne variété de spiritueux classés dans des caisses marquées au fer de la marque du vin. Par ailleurs, ils y servaient aussi bien de la bonne bière que la pire… Je vous laisse imaginer. Aucun table n’étaient encore présente mais une des chaises nous laissait voir un autre aspect assez cossu du bar. Il possédait par ailleurs une minuscule cuisine, qui devait servir seulement pour les événements organisés.

A l’étage, rien de bien spécial, il devait servir de débarrât, et étaient complètement vide lors de la visite.

IMPRESSION

Dégoûtés de ne pas pouvoir explorer le magasin en face, nous nous sommes résilié à explorer ce bar. Personnellement je suis resté assez nié par rapport à cette exploration, dans le sens où c’est un lieu qui se prend, il n’est ni trop saccagé ni trop vide, il a une histoire, certes peu développée mais encaissable. La visite peut paraître décevante, et c’est compréhensible, malheureusement le stresse que les flics reviennent était bien trop présent pour profiter au mieux d’une visite impeccable.

Merci à Msieu Panda.

© Les photos présentes dans cet article sont protégés par le droit d’auteur.

[social_warfare buttons=”Facebook,Twitter”]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *