Ghost Light Subway

Accessibilité
50%
Dangerosité
10%
Etat
50%
Intérêt
50%

La lumière fantôme brille au fond de la station, où qu’on aille, on y aura droit, faites attention, elle peut bien être amicale ou dangereuse, à vous de voir comment vous réagirez devant elle.

DÉCOUVERTE

Aussi appelée “Metro Chet”. Découvert grâce à l’émission belge  « les grands travaux inutiles », c’est un tronçon de 3/4 stations de Métro léger complètement fantomatiques et saccagées par les tagueurs qui se font un malin plaisir à bien remplir chaque petit recoin de cet endroit unique.

EXPLORATION

Pour ce spot, cette catégorie aurait bien pu être optionnelle aussi mais bon… nous avons essayé la station “Pensée” accessible mais en raison des intempérie, assez risqué vu qu’elle se trouve en bas d’une pente de 5 mètres qui est le seul accès.

 Nous nous sommes donc dirigé vers la station “Chet” qui elle, nous donnait la joie d’escalader une pente glissante et mouillée de 5 mètres…

Mais bon, une fois le grillage passé, la station fantôme était devant nous, et là le spectacle était là, semblable à la gare d’un Grand Huit avec ses couleurs rouges et jaunes, et son architecture vraiment unique, ce qui est bien original par rapport aux stations de métro de Lille, Prague ou encore Paris qui sont en général bien tristes (il y a des exceptions, je le sais bien, ce n’est que des exemples).

 La station était vraiment plongée dans une obscurité un peu sombre mais agréable, malgré la lumière aveuglante de l’extérieur (le temps gris se paye… et la clarté en profite de trop par moment), il pleuvait, et les torrents d’eau qui déferlaient du toit de la bâtisse donnaient une belle image, bien que difficile à capturer… à vrai dire, toute cette “gare” était intrigante et jolie à voir… comme un long quai vers le rayonnement..

HISTOIRE

Ce métro léger est une histoire ancienne, les projets remontent aux années 60, dont les premières lignes furent inaugurées en 1976 mais inexploités pendant plus de 30 ans…

 En 1990, le projet fut remit au goût du jour par l’émission « les grands travaux inutiles », c’est seulement en 2008 que les travaux reprirent pour se terminer en 2013 et ne laissait qu’un tronçon de 3/4 stations inutilisés depuis leurs construction en 1987.

 L’antenne, que l’on appelle “Châtelet”, inutilisés apparemment à cause d’un conflit entre deux grands centres commerciaux, n’étant pas surveillées et ne bénéficiant que d’un entretien minime, les stations construites sont victimes d’actes de vandalisme et d’une lente transformation en dépotoirs. Seule la station présentée ici sert de voie d’entraînement pour la formation des chauffeurs.

VISION OBSCURE

Ghost Light Subway… le lieu de l’oxymore.

L’un des rares lieux dans ce monde où les ténèbres et la lumière fusionnent à la quasi perfection. A l’extérieur, on ne voyait que le temps qui a laissé sa marque sur la bâtisse. Après y avoir pénétré, la surprise était là : un microcosme coloré et rétro se présentait devant moi. J’étais à la fois étonné, bien, mais ces sensations ne me plaisaient pas du tout… jusqu’à ce que je trouve l’ancienne entrée du métro, à la fois ancien et sombre. Là je me sentais dans mon élément, je me sentais comme dans un paradis sombre. La pluie battante ajoutait un côté mortuaire à ce lieu, c’était intéressant.
Globalement, ce bâtiment est un endroit empli d’ancienneté avec un soupçon de nouveauté est un lieu que même les plus sombres êtres peuvent apprécier…

© Les photos présentes dans cet article sont protégés par le droit d’auteur.

 [social_warfare buttons=”Facebook,Twitter”]

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *