Monastère Kartvélien

Accessibilité
100%
Dangerosité
10%
Etat
80%
Intérêt
65%

“On est philosophe dans la bataille d’autrui.”

Caché au fin fond d’un mince bois verdoyant se cache un ancien monastère religieux de toute beauté. A en observer le nombre de vestiges, les activités étaient aussi nombreuses que traditionnelles. Mais comment un monastère aussi unique a-t-il pu se retrouver à l’abandon?

DÉCOUVERTE

Aussi connu sous le nom de “Maison du Christ”, nom assez pompeux d’ailleurs. Je ne connaissais absolument pas ce lieu ni par internet ni par aucune recherche auparavant. Un lieu qui fait rêver par son isolement et son architecture.

HISTOIRE

Bâtisses fermières de la fin du XIXe siècle, ces deux maisons d’architecture classique en pierre voguant entre le Flamand et Ardennais, était jadis au sommet d’un vaste terrain parsemé de multiples champs.

Elles devinrent, durant les années 1980, une immense maison très isolée quelque peu éloignée de la route. Elle fut une première fois abandonnée au début des années 2000 suite au départ des habitants.

Mais, en 2007, un projet unique en Europe y vit le jour. Elle fut reconverti en monastère Géorgien très spirituel et culturel, on y proposait un certains nombre d’activités assez variées; gravure, théâtre, lecture… Le domaine hébergeait plusieurs moines et le clergé dans la dizaine de chambres disponibles. Malgré un début très prometteur et florissant. Le domaine subit, dans les années qui ont suivies, une décadence majeur. Bien que les membres qui y vivaient faisait vivre le lieu, les fréquentations était occasionnelles voir plus que rares durant les années 2010, ce qui a provoqué, en 2017, le départ du clergé du lieu et l’abandon progressif du lieu. Manque de moyens.

L’EXPLORATION

L’accès au domaine se fait en passant tout d’abord par un large portail donnant sur un long corridor de végétation absolument éblouissant. Une fois au bout, nous nous sommes retrouvé face à deux maisons assez conséquente libérant une beauté incomparable.

Le premier bâtiment que nous avons exploré, celui de gauche, possédait une inscription à côté de sa porte d’entrée écrit en Géorgien qui nous a bien fait rêver lors de l’exploration, tous les langages fantaisistes sont passés; Elfique, Araméen… Cette plaque était situé juste à côté d’une lourde porte en fer forgée rappelant de l’Art-Déco modernisé.

Une fois le tour du bâtiment fait, et après être passé à côté d’un préau renfermant une centaine de chaises, nous avons rapidement trouvé une entrée par une des fenêtres. A l’intérieur, tout y était comme une maison, ou une chambre d’hôtes, grande salle de bain encore garnie, petites salles communes, grandes chambres à coucher avec deux lits, de quoi passer du temps tranquillement sans se soucier de rien. Après être passé par un petit escalier en colimaçon, nous nous sommes retrouvé face à un magnifique bar encore bien remplie de divers aliments et boissons, ainsi que deux bien étranges poupées très flippantes dans un tel lieu. Dans la pièce à droite se trouvait la salle de théâtre où était encore présent un pied d’estale et un décor. Je serai bien curieux de voir à quel genre de pièce cela faisait référence. Par la suite, nous avons croisé quelques autres pièces sans grands intérêts.

Une fois ressorti, nous avons vite poursuivi par la grande maison, dont toute une partie était complètement par terre et donc réellement sans intérêt. Juste à côté, au rez-de-chaussée était présent un vaste atelier de gravure de lettres sur différents matériaux. Tous y était encore présent bien que l’endroit était sans dessus-dessous. S’ensuivi plusieurs autres salles vides. A l’étage, tout avait l’air d’être en rénovation, mais cela laissait place à plusieurs pièces, bien que vides, tout de même bien intéressantes.

Après quelques petits derniers tours, nous sommes reparti.

IMPRESSION

Ce lieu était une complètement surprise, je ne m’attendais pas, ni à explorer un si beau lieu, ni à retrouver autant d’histoire derrière lui, bien qu’au début nous avons pensé à un lieu sectaire ou complètement ésotérique, du début à la fin, il nous a fait rêver, autant son exploration que tout ce qu’on a découvert par la suite. Un très beau spot perdu dans la nature qui cache bien son jeu et reste tout de même bien préservé.

© Les photos présentes dans cet article sont protégées par le droit d’auteur.

2 commentaires sur “Monastère Kartvélien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *