Restaurant Belliqueux

Accessibilité
5%
Dangerosité
20%
Etat
45%
Intérêt
40%

Les soldats sont parties, et comme d’habitude, en emportant tout ce qu’ils pouvait, jusqu’à déménager toute la cuisine sans exception. Maintenant, il ne reste qu’un bâtiment pratiquement vide à part les bars, quelques affiches et de rares objets…

DÉCOUVERTE

Il nous apparaît souvent au loin mais on n’y fait jamais gaffe. Pourtant, ses deux ou trois fenêtres cassées ne passent pas inaperçues, mais il faut savoir que c’est sur un ancien terrain militaire, donc on n’ose pas non plus vraiment s’y aventurer.

L’EXPLORATION

L’exploration est assez simple, elle se résume aux deux étages… le rez-de-chaussé est composé diverses pièces de réceptions, un bureau, deux bars, et toute la réserve; et il faut dire, en ayant vu les inscriptions des réserves, ils étaient gâté les militaires, toutes sortes d’alcool y figuraient… jusqu’à l’absinthe. Sinon à part ça, il n’y avait vraiment que l’architecture de l’escalier central et des deux bars à retenir, ou à la limite, les grandes entrées, mais c’est tout. Pas de grandes choses particulières à réellement retenir.

 L’étage était clairement la cuisine, le réfectoire et le self, toutes les marques y sont, la visite est rapide, quelques objets y sont toujours présent ou  encore des feuilles indiquant les spécificités pour les soldats mais c’est tout. Toute la cuisine a été démontée, il ne reste que quelque bouteilles de fer ou les chambres froides. Reste encore quelques pièces qui sont énigmatiques sur leurs utilités initiales.

 Sur l’extérieur, on croirai que le bâtiment est abandonné depuis un ou deux ans, mais ça fait bien plus de dix ans qu’il l’est. Les jardins autours sont toujours entretenus par les gardiens des résidences dont il fait parti.

IMPRESSION

Ce fut une exploration plutôt sympathique, même si on a déjà eu beaucoup mieux. Mais c’est les lumières dedans qui jouent tout le rôle, entre les grandes fenêtres et velux sur le toit, ça donne un tout autre aspect, qui est très agréable. Sinon il est très vide malheureusement mais le reste est dans un état plutôt correct malgré les aphtes du temps.

© Les photos présentes dans cet article sont protégés par le droit d’auteur.

[social_warfare buttons=”Facebook,Twitter”]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *