Gare du Faubourg de Paris

Si un jour, à Valenciennes, vous prenez le tram vers Denain, ou simplement vous vous y baladez, vous tomberez rapidement sur un petit bâtiment situé au bord d’un pont où l’inscription “Valenciennes, Faubourg de Paris” marque maintenant l’entrée du dit quartier.

Cette ancienne gare se remarque, surtout depuis le trottoirs du pont, par ses escaliers garnis de grandes grilles rouillées donnant accès aux voies depuis le pont, ce qui demeure assez rare dans le Nord de la France dans cette disposition.

Construite aux alentours de 1872 pour la ligne Valenciennes/Douzies pour une utilité publique, elle est vite cédée, dès 1876, par la “Compagnie des chemins de fer de Lille à Valenciennes” à la “Compagnie des chemins de fer du Nord”. Etablie bien au dessus des voies ferrées mais donnant un accès direct, via son premier étage, à la route, elle se démarque par la fait qu’elle est construite sur le dénivelé. Paraissant sur deux étage depuis la rue, mais trois depuis les chemins de fer, ce qui pourrait être observable, depuis le pont, mais complètement caché par la dense végétation.

Après la reprise des voies par la SNCF, elle fut utilisée jusqu’en 1997 à usage public avant d’être une première fois abandonnées par manque de fréquentation quand la ligne fut cédée aux Réseaux Ferrés de France (RFF) pour un profit industriel et commercial (la gare de Valenciennes étant seulement située à 1km). C’est seulement au début des années 2010 qu’elle fut reprise par la ville pour en faire un local politique, mais celle-ci n’a pas d’autre grande utilité autre et reste une petite curiosité ferroviaire du Valenciennois.

© Les photos présentes dans cet article sont protégés par le droit d’auteur.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *