Grimhouse (Aka Maison Greg)

Accessibilité
100%
Dangerosité
70%
Etat
80%
Intérêt
80%
“Grignoti, grignotons, qui grignote ma maison ? C’est le vent, le vent, le céleste enfant !” les frères Grimm

Il y a parfois, des maisons qui nous inspire, des édifices qui font ressortir un sentiment fort, ou d’autres qui nous rappellent des lieux horrifiques vus dans des films ou évoqués dans des livres. Ici, cette bâtisse faisait apparaitre une certaine obscurité, une émotion horrifique unique que je voulais enfin percevoir dans un lieu d’Urbex.

DÉCOUVERTE

Bien qu’elle était sur ma liste de maisons abandonnées à visiter depuis un moment, j’hésite toujours à la faire, n’ayant jamais vu, auparavant, de photos de son intérieur, ni même de récit qui la mentionnait. Cependant c’est bien après ma visite que j’ai commencé à en voir, et à raison, vu ce qu’elle réservait.

HISTOIRE

Vraisemblablement construite au début du XXe siècle, cette maison est d’architecture typique flamande de ce début de siècle que l’ont pouvait déjà retrouver avec la Ferme Boon , et comme celle-ci, l’intérieur, entièrement plein, semblait avoir été abandonné depuis la fin des années 1950. Aucun meuble, technologie ou même le moindre objet ne dénotait avec ce fait.

Plus vieille maison de ce quartier résidentiel, il est pourtant sûr que sa date d’abandon remontait à maximum 1995, mais rien n’est encore certains sur ce qu’était devenu le propriétaire, Greg, mais il est possible qu’il soit décédé, et qu’aucun repreneur ou héritier ne s’est déclaré depuis. On aura peut-être la même histoire que pour Neglected Elegance, un héritier ne s’était même pas rendu compte qu’il en était propriétaire.

IMPRESSION

Comme précisé au dessus, ce fut une impressionnante exploration par son ambiance très particulière, rappelant fortement des bâtisses abandonnées que l’ont peut voir dans des films comme It (2017) ou Miss Peregrine et les enfants particuliers. Entre les murs noircis par l’humidité et les vieux meubles remplis de poussière, ces éléments rendait l’aspect général, appréciable.

© Les photos présentes dans cet article sont protégés par le droit d’auteur.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *