Villa du Cerf

Accessibilité
70%
Dangerosité
15%
Etat
65%
Intérêt
65%

“Quand la sagesse du cerf nous quitte, la cruauté du dentiste prend le relais.”

“Dentiste. Prestidigitateur qui, tout en mettant du métal dans votre bouche, subtilise des pièces dans votre poche.” A. Bierce ; J’ai toujours adoré cette expression autant que j’ai toujours détesté aller chez le dentiste et pourtant cette fois-ci, je me suis retrouvé dans un ancien cabinet abandonné… Le comble…

DÉCOUVERTE

Comme beaucoup de villas et manoirs en Belgique, elle fut très convoitée durant un temps et du jour au lendemain plus rien, pourtant elle est toujours là, abandonnée au beau milieu d’un petit quartier tranquille.

HISTOIRE

Elle a une histoire assez floue, comme si chaque cabinet de dentiste était aussi pesant et que leurs histoires restaient secrète.

Comme la Maison du Docteur Pepito, la maison du dentiste abrite aussi son cabinet. Une pratique qui ne se fait plus du tout que ce soit en France ou en Belgique, et c’est un bon point car j’ai connu cette époque et c’était bien glauque, surtout quand on est très jeune…

On retrouve très peu d’information sur l’histoire de ce lieu, que ce soit sur internet ou dans la maison en elle-même, il semblerait juste qu’elle fut abandonnée il y a un bon nombre d’année dans des circonstances bien mystérieuses. Je trouve son abandon bien triste car son architecture extérieure est absolument magnifique. Son architecture et son colombage me rappelle beaucoup l’architecture Normande.

L’EXPLORATION

Au début de l’exploration, on a cru qu’elle allait être assez risquée, l’entrée sur le terrain se fait en passant au dessus du tout petit portail, donc assez rapidement, mais tout autour, il n’y a aucune haie, aucun thuya, juste des grilles qui nous laissaient paraître tous les jardins alentours, donc rentrer à l’arrière de la maison était impossible par sûreté…

Une fois rentré par la fenêtre manquante de la grand porte, on s’est aperçu que le lustre fait de bois de cerf n’était plus là depuis un bon moment, son nom perdit tout de suite tout intérêt… mais bon, le cabinet semblait être encore là, c’était le principal. Avant d’y aller, on s’est baladé un peu dans tout le rez-de-chaussée, malheureusement beaucoup de vitres cassées et très vide, on s’est juste arrêté une ou deux fois pour les cheminées ou les boiseries, c’est tout…

Direction le cabinet, après un long petit couloir (qu’elle paraissait grande au final cette villa…), au fond, la récompense principale, le cabinet, pratiquement en parfait état (juste un tag absolument dégueulasse sur l’un des murs, mais ce ne fut pas gênant pour les photos). On a remarqué que pas mal de petites choses avaient disparues par rapport aux reportages qu’on avait pu voir, mais le reste y était et ça suffisait, on pouvait facilement reconnaître toutes les machineries de tortures qui n’était pas si vieilles… Quelques produits, et dentiers en plâtres… l’occasion de faire de belles photos avec la magnifique lumière qui y régnait. D’ailleurs on peut remarquer que l’ancien proprio n’était pas très en règle même jusqu’à maintenant d’avoir laissé à l’abandon du matériel comme celui-ci qui peut être quand même assez dangereux… m’enfin, ça nous aide bien donc on va pas se plaindre.

Une fois le tour fini, on passa à l’étage, par un bel escalier en bois surplombé de deux fenêtres qui laissaient apparaître une autre belle lumière. A l’étage, les couloirs et salle de bain étaient bien plus intéressant que les autres pièces complètement vidées, juste restait quelques débris, les magnifiques vitraux de certaines fenêtres, et un superbe petit escalier en colimaçon en fer forgé blanc.

Une fois au grenier, rien de bien intéressant, mis à part un grand coffre qui renfermait un petit message d’autres explorateurs dont j’ai ma petite idée de qui ça peut bien être.

L’IMPRESSION

Très content de cette villa, malgré qu’elle ait bien changé depuis les explorations que j’ai pu voir sur internet, elle est très agréable à faire, et on a un peu d’adrénaline quand on passe dans le jardin, car on a bien l’impression qu’on peut à tout moment se faire voir par un des voisins. La lumière qui y règne est très belle et clarifie tout sur son passage, au point de ne pas avoir forcément besoin d’user du trépied. L’extérieur comme l’intérieur sont très beaux d’ailleurs, c’est une ambiance que j’aime plutôt bien, sauf dans le cabinet, et l’extérieur nous rayonne par sa beauté architecturale.

© Les photos présentes dans cet article sont protégées par le droit d’auteur.

[social_warfare buttons=”Facebook,Twitter,Total”]

4 commentaires sur “Villa du Cerf

  1. Je suis allé hier, dimanche 25 octobre 2020, visiter cette somptueuse villa.
    Quel désarroi de voir son état aujourd’hui, comparé à ce que je vois sur vos photos …
    Les pilleurs et voleurs sont vraiment des êtres immondes !

  2. Bonjour je suis à la recherche de l’adresse de cette villa depuis de nombreuses semaines maintenant et ayant subi plusieurs refus de personne l’ayant en leur possession par égoïsme je m’adresse à vous dans l’espoir que vous pourriez aidez une personne qui ne comprenne cassez salir dégrader ou voler quoi que ce soit . J’aime le lieu vue sur vos photos et aimerait beaucoup m’y rendre

  3. Bonjour,
    Avez vous vu les scultures sur les boiseries du plafond dans une des chambre du 1er étage! Elles sont très originales!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *