Cave 1950

Non loin de la plage de la Grande Conche, à Royan, se trouve un lieu d’exception pourtant situé dans un bâtiment typique de l’architecture d’après-guerre de la ville. Dans un style inspiré de l’Art-Déco mais étant totalement en harmonie avec son environnement assez contemporain, il ajoute une touche de géométries dont la ville a déjà la fierté de donner à ses quatre coins.

Construit dans les années 1950 par Yves Salier en prolongement du bâtiment d’après-guerre assez cubique; il accueilli premièrement et pendant un bon moment, les bureaux administratifs des Ponts et Chaussées. Se voulant dans le prolongement de la ligne des bâtiments au nord, le “balcon” se hisse sur sept pilotis pour former une façade assez linéaire dont la partie vitrée se voit doté de relief grâce aux trois lames brise-soleil. Le tout se veut très géométrique et jouant sur les ombres quand le soleil brille face à son blanc provoquant. Ce qui donne des aspects de peinture hyperréaliste. L’îlot 50 étant en soi un détour important de la ville.

D’abord utilisé par l’administration des Ponts et Chaussées et à moitié par le Docteur Counil, il fut à un moment laissé vide sans qu’il soit particulièrement délabré. Jusqu’à son classement aux monuments historiques, pour qu’il soit ensuite repris par un riche entrepreneur voulant faire revivre le bâtiment tout en mélangeant son esprit originel avec le contemporain actuel. Des bureaux, un appartement, un cabinet dentaire et un commerce y furent installé avec tout le confort moderne tout en gardant un aspect très nostalgique.

En son rez-de-chaussée, la Cave 1950 gît, un endroit d’autant plus atypique dans la ville que là où il est installé. Avec plus de 1200 références différentes régionales, Françaises ou étrangères dans un cadre rétro très bien maîtrisé. Un lieu qui vaut largement le détour pour tout curieux, amateur de vins, d’architecture ou simplement de curiosité.

Sources:

cave1950.fr

dupre17.fr

royan.com

© Les photos présentes dans cet article sont protégées par le droit d’auteur.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *