Cimenterie des Gattes

IMG1092

Accessibilité
45%
Dangerosité
80%
Etat
35%
Intérêt
50%

“La langue est le ciment des actes, non seulement elle les rend explicites, mais elle en conserve l’empreinte”

Situé à l’extrémité d’un quartier résidentiel d’un petit village, et considéré comme sa verrue. Cette immense cimenterie abandonné gît là depuis 1994 dans une poussière blanche qui envahi petit à petit chaque recoin des bâtiments sans qu’aucun projet ne se concrétise vraiment pour la réhabiliter ou réutiliser le terrain.

DÉCOUVERTE

Très connue dans le Nord-Pas-de-Calais, ce lieu est devenu, à son grand désespoir, une sorte de Disneyland où les explorateurs croisent régulièrement des promeneurs venus se détendre près du lac artificiel de la carrière qui se situe sur le même terrain… C’est un lieu qui donne envie de l’explorer juste par son aspect decay et ses perspectives très développées.

IMG1062

IMG1064

HISTOIRE

Édifiée en 1928 par un entrepreneur de l’époque, qui en fit un lieu pratiquement indépendant (la cimenterie dépendait tout de la même de la centrale électrique jadis situé à quelques kilomètres), elle possédait sa propre carrière qui fournissait le matériaux nécessaire à l’usine.

IMG1091

IMG1088

Historiquement parlant, cette cimenterie, ou plus précisément, sa carrière, ne vécue qu’un seul événement d’importance en 66 ans. En 1962, à 30 cm de la surface, après qu’une excavatrice ait créée un nouvel éboulis, furent découverts trois cadavres humains et des outils en pierre datant du néolithique (vieille d’environ 4000 ans). Avec l’examen des archéologues, il s’avérait qu’il s’agissait de la sépulture d’un personnage important enterré avec ses armes et deux de ses compagnons. Pendant un temps, un mystère planait autour du fait qu’il s’agissait d’un meurtre de l’âge de Bronze, témoignant de l’importance de la région au début de cette époque dans les échanges commerciaux, mais la piste fut abandonnée quand aucune preuve concrète ne fut trouvée. Et l’événement fut classé comme l’une des découvertes datant du Néolithique les plus importantes dans la région au cours du XXe siècle.

IMG1100

IMG1050

En 1972, elle fut racheté par un grand groupe international et changea de nom… Jusqu’en 1994, où elle dû fermer définitivement ses portes. Depuis, elle fait le plaisir des explorateurs, amateurs d’airsoft, mais aussi le Raid qui vient s’y entraîner par moment, comme beaucoup d’autres friches industrielles de la régions.

IMG1116

IMG1104

IMG1112

IMPRESSION

J’ai presque toujours connu ce lieu, malgré tout, on m’avait souvent parlé qu’un gardien surveillait le lieu, et c’est partiellement visible dans la partie où les immenses machineries sont toujours présentes, ce coin étant resté en assez bon état, sans trop de dégradations ni graffitis. Cependant, le lieu est vraiment impressionnant par sa hauteur, et par ses nombreuses géométries et pièces architecturales qui s’entrecroisent et se confrontent. C’est un spot qui joue beaucoup sur la hauteur, et où on se retrouve que rarement pied à terre, une sorte de dédale sans réelle fin, mais bien marqué par la poussière blanche qui est omniprésente et aussi très bien surveillé par une dizaine de chèvre fières de leur usine, qu’elles ont du mal à partager…

merci à Corentin

© Les photos présentes dans cet article sont protégées par le droit d’auteur.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *