Huize Godelieve

Accessibilité
100%
Dangerosité
50%
Etat
30%
Intérêt
55%

“Un nom peut toujours ce que son passé cache, c’est le martyre qui reflète la réalité… ”

Jadis un lieu magnifique, cette ancienne maison/école avait été abandonnée et laissée telle quelle pendant de nombreuses années, ce n’est que récemment que le spot a été saccagé malheureusement..

DÉCOUVERTE

Bien qu’il est difficile à dire exactement quand elle a été, il possible de voir des calendriers de 2006 encore présent dans la maison, mais ça ne montre jamais vraiment la véritable date d’abandon, mais depuis c’est devenu un lieu assez prisé, bien trop prisé…

HISTOIRE

Ancienne école catholique ouverte au début du XXe siècle, elle renfermait la maison du directeur, ou curée, ainsi que trois salles de classes très classiques mais aussi divers ateliers et un hangar, qui a surement servis de salle de sport quand on voit certaines dispositions de la salle.

Face à une “concurrence” ardue d’une autre école pieuse plus grande et moderne située non loin de là, elle fut vidé au début des années 2000, mais la maison resta habitée jusqu’à la fin de cette décennie. Depuis, il ne restait que les salles de classe vides et la maison encore bien fournie… Malheureusement, il y a quelques mois, elle fut saccagée par des personnes peu scrupuleuses, et aujourd’hui, il ne reste que quelques meubles en bon état, et une ou deux pièces toujours en l’état, les classes quant à elles, n’ont pas bougées.

IMPRESSION

Petit spot sur la route, je ne m’attendais plus à grand chose, vu le temps que le lieu tournait dans le monde de l’urbex, mais ce fut une véritable déception lors de son exploration, retrouver un lieu qui était si beau dans un tel état, ça dégoûte fortement… Beaucoup de meubles au rez-de-chaussée avaient été retournés, étaient tombés ou volés, il ne restait plus grand chose à se mettre sous la dent et la visite avait un arrière goût de tristesse face à un tel spectacle. Fort heureusement, il restait quelques pièce en bon état, malgré beaucoup d’objets disparus, notamment la faux.

Merci à Laurine!

© Les photos présentes dans cet article sont protégées par le droit d’auteur.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *