Maison aux Peintures

Accessibilité
90%
Dangerosité
30%
Etat
70%
Intérêt
80%
“Qui blâme la peinture blâme la nature.” Leonard deVinci

Toute en couleur, cette maison impressionne, à la fois par son état quasi parfait mais surtout par son petit salon/véranda qui renferme une véritable galerie d’art/trompes l’œil, qui est un joyaux de peintures et sculptures plutôt tchip.

DÉCOUVERTE

Devenu très connue depuis la fin 2020, cette petite maison mitoyenne accolée à une autre maison abandonnée et se trouvant non loin d’un spot qui était très populaire entre 2012 et 2015, est une petite curiosité à elle-même, mais reste assez difficile à dégoter.

EXPLORATION

Localisée dans un lieu assez réputée, depuis la rue, l’accès à la maison se faisait assez facilement depuis un premier jardin menant à une autre bâtisse elle aussi abandonnée. Malheureusement totalement vide, nous avons vite passé à autre chose.

Déjà le jardin se prêtait au jeu, une petite tour de château en toc était présente avec, dans le garage, des jouets rappelant le moyen-âge. L’accès à la maison se faisant par la véranda, qui se divisait en un grand salon très chargé, une salle de bain et un petit hall qui devait jadis servir d’atelier. Le salon, lui, chargé comme précisé, présentait un grand panel de peintures murales, dont un bon nombre de trompe-l’œil assez déconcertants et impressionnants. Diverses objets étaient aussi présents, comme d’anciennes platines vinyles ou des lecteurs cassettes, le tout entouré par des sculptures incrustées dans les murs et piliers, représentant souvent des lutins et autres petits peuples folkloriques. Le tout formait un ensemble, une frénésie d’œuvres d’art païennes mais aussi éclectiques, un beau mélange de genres formant une pièce de toute beauté.

Accolée à cette salle se trouvait la cuisine, qui jurait totalement avec le style du salon, d’un classique inné, l’ambiance changeait totalement, et c’était le cas avec le reste des pièces du rez-de-chaussée, dans une sobriété cosy et vaste, le salon et le couloir frayaient un chemin similaire à la salle gastronomique, cependant quelques détails était remarquables, comme le piano très similaire à celui que j’avais pu observer dans la Chapelle des Mineurs.

Au pied de l’escalier, se trouvaient les souliers des anciens propriétaires, eux qui invitait à accéder à l’étage. Celui-ci était un léger mélange entre le salon artistique et le salon normal, peuplé de trois chambres, une devait servir comme d’un second atelier ou d’une salle de stockage pour les œuvres de l’artiste qui vivait là, quelques unes était mise à l’honneur quand d’autres se trouvaient dans les armoires ou étaient cachées. Les chambres quant à elles, ne présentaient que peu d’intérêt hormis le fait qu’elles étaient en parfait état. Néanmoins, elle était d’un classique comme on pouvait le voir dans une dizaine d’autres maisons abandonnées aussi impeccables. Cependant, elles étaient tout de même belles à voir.

La visite se finit par le garage renfermant les jouets, dont un qui était un ensemble de château en plastique, qui me donna quelques idées de photographies rapprochées.

IMPRESSION

Je l’ai attendue quelques mois l’exploration de cette magnifique maison, et une fois sur place, j’ai ressenti une grande peur, ayant d’abord exploré la première maison vide, je pensais qu’elle avait été vidé peu de temps avant et n’était devenu qu’un lieu anecdotique. Cependant, cette trouille fut vite vaine quand je découvris juste à côté le vrai spot en question. Pratiquement tout était dans un style artistique, même les pièces précisées au dessus comme assez classiques avaient tout de même cette infime touche. Comme je le dis souvent, il est toujours bon et plaisant de voir une telle bâtisse dans un état aussi parfait aussi prenant, on avait une nouvelle fois envie d’y rester des heures, voir des jours pour profiter du moment et de sa superbe ambiance bon enfant. Malheureusement devenue très connue, on avait croisé un couple visitant aussi le lieu, mais entre la taille de la maison et l’atmosphère, la chose était agréable.

Merci à Corentin. 

© Les photos présentes dans cet article sont protégés par le droit d’auteur.

1 commentaire pour “Maison aux Peintures”

  1. Nathalie Dandois

    Bonjour
    Je me permets de vous envoyer ce mail concernant ce lieu. Pouvez-vous me dire s’il est toujours possible d’y accéder et si oui, peut-on y pénétrer? ca serait pour filmer une petite partie d’un court-métrage étudiant.

    Bien à vous

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *