Lost Divas

Accessibilité
50%
Dangerosité
10%
Etat
60%
Intérêt
70%

Coincé entre un terrain de Football et un hangar à l’utilité inconnue et inintéressante, un terrain (ou plutôt le jardin) d’une maison regorge de surprises plus que surprenante sur le coup. Deux bonnes vieilles Citroën DS Spécial de 1972 traînaient là complètement à l’abandon accompagnées d’une AX, une Fiat Punto de 1989 et une Fiat Regeta de 1985. Personne ne semblait s’en préoccuper, à part la végétation.

DÉCOUVERTE

Découvertes complètement par hasard en passant en voiture dans une petite ville, la maison m’a attiré tout d’abord par la fiat au pneus crevés devant la maison, elle est peut-être complètement fermé à cause des volets, le terrain lui, pourrait être à la limite de l’open-bar. De la rue, on ne voit rien du tout de ce qu’il y a dans le terrain en raison de la hauteur des herbes.

Le terrain en lui même est un véritable marécage, là où les trois premières voiture au bord peuvent être sauvés, les deux DS au fond n’ont pas un grand avenir malheureusement.

LES DS

L’une noire et l’autre verte, elles sont toute deux complètement invisibles depuis la rue, l’une est complètement rouillée au point que la carrosserie s’émiette et tombe en lambeau, pour preuve, les portes s’ouverte comme rien du coup. L’autre, la verte est complètement enfuie bien profondément dans les hautes herbes, en meilleur état, l’accès à l’intérieur est clairement impossible.

IMPRESSION

Pour une “friche” faites complètement au hasard j’en suis quand même très heureux, ce n’est pas tous les jours que nous croisons une voiture aussi légendaire que la DS, surtout au nombre de deux. La visite était assez gênée avec le passage assez important qu’il y avait dans l’hangar d’à côté, mais ce fut tout de même une belle visite. Il a fallu lutter contre les herbes, les araignées et l’eau où j’ai failli m’enfoncer mais ça fait parti de la pratique.

© Les photos présentes dans cet article sont protégés par le droit d’auteur.

[social_warfare buttons=”Facebook,Twitter”]

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *