Serres Hakedal

Accessibilité
90%
Dangerosité
30%
Etat
25%
Intérêt
50%

Coincé entre une zone résidentielle et un supermarché, depuis la rue, le terrain passe pour une petite étendue d’arbres sauvages, malgré que l’accès se fait très facilement depuis le parking du magasin…

EXPLORATION

Le site étant en open-bar complet, en premier temps on se retrouve dans une salle séparé du reste des serres qui forment une seule et même pièce. Les murs de cette salle sont jonchés de tags plus ou moins vulgaires et fait à l’arrache. Les serres en elles-mêmes sont remplies des débris du magasin qui était là avant, entre pots, restes de plante et de tuyaux d’arroseurs ou encore une scie circulaire qui s’est fait une beauté bleue. L’endroit est vraiment en mauvais état mais il renferme beaucoup de petites curiosités très bien cachés et oubliable si on ne fait pas gaffe.

Les premières curiosités sont les restes des rayons extérieurs complètement envahis par les plantes et qui présentent une oeuvre végétale impressionnante, avec elle, une véritable collection de millier de pots tous plus ou moins brisés. Au même endroit, on a aussi une petite remorque blanche qui nous montre deux sortes de peintures bien différentes; la publicitaire et le graffiti.

L’autre curiosité qui m’a beaucoup surprise et dont j’ai bien failli passer à côté, est l’ancienne camionnette Renault 4L Van qui traîne parmi les arbres très peu visible à travers les vitres des serres. Les araignées en toutes sortes y ont élues domicile sans aucun souci.

La dernière est une petite salle caché au fin fond des serres, qui nous présente une petite salle toute en couleur et tout confort, frigo, sofa, et décoration peu conventionnelle.

STREET ART

Je commence à avoir l’habitude, que dans cette ville le Street art à la limite de l’oeuvre est présent dans beaucoup de friche, mais alors là, les artistes ont cherchés le moindre petit pan de mur pour afficher leurs peintures illégale, même si elle est très vulgaire mais marrante à voir.

IMPRESSION

J’aurai mis un gros “bof” pour cette friche mais à la découverte de tels petites curiosités je suis plutôt content d’avoir exploré ces serres (et d’autre viendront), à la fois c’est un bâtiment original mais aussi peu courant dans l’urbex malgré son état pitoyable.

© Les photos présentes dans cet article sont protégés par le droit d’auteur.

[social_warfare buttons=”Facebook,Twitter”]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *