Justice Deposit

Accessibilité
60%
Dangerosité
60%
Etat
30%
Intérêt
55%

“L’homme descend du singe. Mais moi je l’ai plus souvent vu descendre de l’autobus.” Jean-Jacques Peroni

Les hangars abandonnés sont souvent quelque chose qu’on imagine sans grande histoire, sans grand intérêt aussi, mais ici, la différence est présente, nous sommes en face d’un ancien dépôt de justice pour objets et véhicules confisqués.

DÉCOUVERTE

Bien qu’assez connu dans la pratique, il reste tout de même discret ces derniers temps, mais il ne bouge pas d’un pouce. Néanmoins, il est assez difficile de le trouver par voies normales étant donné que son accès est reculé et le bâtiment où il se trouve est totalement banal en Belgique.

HISTOIRE

Les dépôts de justice sont des lieux renfermant objets, véhicules, et tout autres choses non dangereuse et encombrantes qui ont été confisqués un jour ou l’autre par la police, la gendarmerie ou l’armée. Bien souvent, ils se trouvent sur des lieux faiblement gardés qui sont eux aussi des bâtisses dessaisies par la juridiction. Ici, il est vraisemblable, selon certaines sources, qu’auparavant c’était un garage automobile qui fut appréhendé en justice pour d’obscures histoires d’argent. Le lieu, resté abandonné pendant quelques années à cause de cela, fut ensuite repris par la justice Belge pour en faire une gare de justice permettant de stocker les articles confisqués du milieu des années 1980 à la mi-2000.

On y retrouve notamment quelques mascottes de carnavals, deux anciens bus et d’autres autos qui furent saisis pour abandon sur la voie publique, ainsi qu’un bon nombre de matériaux de chantier, une grue et pas mal de meubles de bureaux qui semblait revenir d’agences frauduleuses.

IMPRESSION

Pas forcément un des spots qui me donnait le plus envie d’explorer mais ce fut une bonne petite expérience, de plus, c’est toujours un plaisir de visiter d’anciens bus encore dans un état adéquat, surtout que dans l’un d’eux gisait une sorte d’antichambre de fortune de faux hacker, rappelant quelque peu la série Mr Robot. La découverte du lieu était assez rapide mais le nombre de détails était assez conséquent et certains coins, dû aux têtes des mascottes étaient assez malsains.

Merci à Corentin et Elisa. 

© Les photos présentes dans cet article sont protégés par le droit d’auteur.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *