Carnaval Graveyard

L’image contient peut-être : chaussures et plein air

Accessibilité
70%
Dangerosité
30%
Etat
60%
Intérêt
85%

“Carnaval au soleil, Pâques au tison.”

Assez loin de ce que l’on peut voir au Carnaval de Dunkerque, ces chars pourtant très colorés sortent en effet du même type d’événements, ressemblant plus à des défilés ayant lieu dans diverses villes de Belgique et Pays-bas.

DÉCOUVERTE

Très connu, cependant, on ne connait pas exactement depuis quand ces chars et figures étranges sont entreposées ici. Par ailleurs, c’est un spot qui change très souvent, il est rare de retrouver d’une année à l’autre les mêmes statues, les anciennes étant déplacées et/ou détruites.

L’image contient peut-être : ciel, fleur et plein air

HISTOIRE

Les chars et personnages présents ici proviennent principalement d’un  des carnavals de Flandre-Orientale qui fut mainte fois critiqué à cause de stéréotypes. Vieilles de 600 ans, ces festivités se déroulent chaque année au sein de sa ville d’origine. Ces figures sont souvent accompagnés des géants, de danseurs et d’acrobates.

On pouvait remarquer aussi la présence de quelques chars, ou morceaux, provenant d’autres festivals, notamment Hollandais.

La plupart des chars ici présent était construit en fibre de verre monté sur un chassie en fer. Une matière qui résistait mal aux intempéries et ravages du temps, ce qui permettait de voir “l’ossature” de certains personnages, et même les mécanismes de direction de certaines voitures. Ces matériaux sont justement ceux qui étaient utilisé pour concevoir une bonne partie des décors de parc à thème, avant que l’impression 3D prenne une grande place.

Par ailleurs, les thèmes était très simplement identifiables, comme la police, l’automobile, l’Egypte… mais beaucoup de personnages, ou figures étaient d’assez mauvais goût ou carrément volontairement mal-formés, on pouvait voir un certains nombres de statues à la posture tout droit sortie d’un clip de Village People, représentées assez grossièrement. D’autres sortaient tout droit d’un film d’horreur, ou de l’émission Téléchat, comme un hélicoptère avec une tête greffée dessus, des visages au regard menaçant, ou une sorte de maison avec des faces déformés et ignobles dessus…


“kill me”

IMPRESSION

Je le connaissais depuis un très long moment et je savais pertinemment que ce spot serait toujours faisable, de plus, chaque exploration est unique dans ce lieu, d’une année à l’autre, parfois, un mois après, on ne tombe pas sur les mêmes choses. Nous sommes d’ailleurs très bien tombé lors de l’exploration, le soleil du matin rayonnait de mille feu, et les couleurs des personnages et chars était plus que éclatante, de quoi bien pouvoir s’amuser au niveau des photographies…

© Les photos présentes dans cet article sont protégées par le droit d’auteur.

2 commentaires sur “Carnaval Graveyard

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *