Childhood Memories


Accessibilité
50%
Dangerosité
20%
Etat
65%
Intérêt
70%

“L’homme est un animal social. ” Aristote

Au milieu des champs, seulement relié par une gare, gisait un ancien centre médico-éducatif, abandonné depuis un peu mois d’un an, il fut malheureusement très rapidement saccagé jusqu’à la moelle…

DÉCOUVERTE

Bien connu dans la ville où il gît, l’information sur le déménagement des locaux arriva rapidement à nos oreilles. L’exploration se fit assez vite suite à cela, quand nous sommes arrivé sur les lieux, pratiquement tout le centre était dans un état impeccable, mais, ça ne dura pas…

HISTOIRE

Destinés aux enfants et adolescents ayant une déficience intellectuelle de tout  niveau, l’objectif de ces centres est de leur apporter un enseignement spécialisé selon les aspects psychologiques et psychopathologiques.

Cet institut avait ouvert dans les années 1970 et était très influent dans cette partie de région. Après un déménagement progressif des services vers des locaux flambant neufs courant 2018, début 2019, il fut rapidement laissé à l’abandon avec tout ce qui ne “servait plus” dont un bon nombre de matériel médical et véhicules.

L’EXPLORATION

L’exploration fut assez longue, après être passé par les champs pour pouvoir rentrer sur le terrain, nous sommes tout d’abord passé près d’un petit cimetière de véhicules dont nous nous sommes attardés plus tard. La première partie du vaste bâtiment était accessible via un ancien petit jardin éducatif surveillé par une sorte d’épouvantail de forte très très flippant, mais il menait directement à un petit hall avec un baby-foot en parfait état. Malheureusement, cette partie était assez vide…

En poursuivant, nous sommes tombés sur la piscine de l’institut, qui servait aussi pour la rééducation, décorée par des fresques typiques des années 1990 rappelant certaines œuvres de cette décennie. Plus loin, en traversant certaines pièces qui semblaient être en travaux, nous tombions sur un premier couloir ouvert sur l’extérieur menant à la fois vers plusieurs salles vide, mais aussi vers l’accueil de la bâtisse. Un endroit assez bien conservé et renfermant un magnifique tandem (qui fut volé très peu de temps après…).

Le premier étage du bâtiment était divisé en deux, une était sans intérêt mais l’autre, semblant être dans un premier temps, un appartement pour les éducateurs renfermait en vérité plusieurs salles remplies de matériel informatique ainsi qu’un très grand nombre de logiciels obsolètes depuis plus de quinze ans, tous rangés dans des étagères fatiguées. Le tout donnait un aspect très intéressant.

En revenant au rez-de-chaussée, nous nous sommes dirigés vers différentes pièces inexplorées, des bureaux, de longues salles renfermant divers outils sportifs comme des arcs ou des vélos pour enfant. Mais une attira plus notre regard, ce qui semblait être l’ancienne infirmerie, un lieu très glauque bien qu’assez coloré avec divers outils médicaux pour la rééducation qui valait une fortune après s’être renseigné. Ce qui frappait aussi, dans cette pièce, c’était les deux lits protégés par de hautes cages grises, il était difficile de s’imaginer à quoi elles pouvaient bien servir…

En ressortant de l’institut, nous nous sommes dirigés vers le “cimetière de véhicules” après être passé devant un mini-golf laissé à l’abandon. Ces voitures et camionnettes jugeaient d’un réel problème de notre société, le délaissement de véhicules utilitaires pourtant pas si vieux, certains datait de 2014… Là où le gouvernement finance à l’abus les nouveautés en laissant à l’abandon des choses qui pourrait servir à autrui… La visite se fini par cet endroit.

IMPRESSION

Ce fut une visite très intéressante et constructive, malgré le fait qu’on était un peu dégoûté de voir du matériel et véhicules pratiquement neufs qui avait été laissé là pour pourrir en silence alors qu’il pouvait être réutilisé ou revendus. Malheureusement, c’est une histoire ancienne car depuis, le tout a été totalement saccagé, une bonne partie des biens ont été volés peu de temps après la visite. Malgré ça, certes c’était un bâtiment assez récent par rapport à ce qu’on a l’habitude de faire, mais l’exploration nous révéla énormément de choses et d’endroits tout de même impressionnants.
Je vous laisse, juste avant l’album complet, avec quelques montages que nous avions réalisé peu de temps après la visite pour juger de la gravité du saccage:

 

© Les photos présentes dans cet article sont protégées par le droit d’auteur.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *