Ferme au Paradis

Accessibilité
60%
Dangerosité
55%
Etat
55%
Intérêt
55%

“Les paradis sont faits pour être perdus.”

Parfois, dans un lieu vide peut nous faire rêver juste sur quelques détails qui racontent toute une nostalgie perdue dans l’oublie du passé. D’autant plus quand la couleur joue un rôle très important…

DÉCOUVERTE

Un des rares lieux plutôt connu que je ne connaissais absolument pas ni par des reportages, ni une ou deux photographies que j’aurais vu passer sur un groupe Facebook ou Forum… Non pas une découverte grandiose, mais assez satisfaisante.

HISTOIRE

En ce moment, il faut le dire, avec un nombre assez important de lieux résidentiels, les historiques sont extrêmement difficile à identifier et rassembler… Cependant, un détail précisé au dessus ressors beaucoup de cette ancienne petite ferme. La couleur bleu. Celle-ci a partiellement été repeinte en cette teinte. On raconte, que le couple qui vivait dans cette maison y était fortement attaché spirituellement parlant.

IMG1214

Réputée comme une famille très calme et discrète, ils aimaient vivre dans la simplicité de la ferme, cependant, étant croyants, ils attachaient  un fort attachement à l’au-delà au travers de quelques petits signes rassurant pour eux. Malheureusement, n’ayant jamais eu d’enfants, une fois disparus, tout est resté tel quel… Et de nos jours, elle a su faire une petite joie des explorateurs, et à notre grand désespoir, des voleurs, qui ont eu le temps, de vider une bonne partie de la ferme…

IMG1225

IMPRESSION

Malgré un vide assez présent, cette ferme dégageait quelque chose, elle n’était pas vide de sens et on pouvait ressentir facilement la simple vie qui s’y actait. Le jour où on l’a explorée, le temps était gris, mais cela donnait un contraste intéressant vis à vis de la couleur de la façade qui dénotait déjà avec les briques rouges des dépendances agricoles bordant la maison principale ainsi que la végétation. Cependant, même constat pour celles-ci, elles étaient partiellement vide malheureusement, ce qui n’empêchait tout de même pas d’avoir un beau spectacle figé dans les âges.

Merci à Nemo et Antoine !

© Les photos présentes dans cet article sont protégées par le droit d’auteur.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *