Labo Complotiste

Accessibilité
50%
Dangerosité
50%
Etat
50%
Intérêt
60%

 

Le complot agricole ou la paranoïa d’un illuminé qui en savait un peu trop. L’inefficacité à son terme final dans un tel endroit où les fréquentations sont rares, bien que ça en dit long.

DÉCOUVERTE

Bien connu, lors de notre visite en mai 2018, nous sommes complètement tombé par hasard sur ce laboratoire agricole abandonné, la surprise fut véritable quand nous sommes tombés sur des hangars remplis d’engins mais aussi une très étrange pièce baigné de rouge, pourtant visible depuis l’extérieur.

L’EXPLORATION

Après avoir escaladé une haute grille, nous nous sommes directement retrouvé à l’arrière du bâtiment, qui paraissait encore plus imposant que depuis la rue. Et déjà, à ce moment une fenêtre nous arrêtait, baignée de rouge, elle faisait tâche à cet endroit.

Mais nous nous sommes d’abord dirigés vers le premier hangar qui renfermait une dizaine d’engins agricoles et remorques en tout genre. Malgré l’état déplorable du sol, la plupart des machines semblaient être encore utilisées une ou deux fois par an au détriment de la rouille qui les bouffait petit à petit. Auparavant, il y avait un SUV Suzuki dans le fond, mais il n’était déjà plus présent lors de notre visite.

Après être sortis de cet hangar, nous sommes allés dans la partie plein-pied du bâtiment principal, il renfermait les anciens laboratoires dont une ambiance très étrange se dégageait entre la décrépitude et la route qui laissait passer les voitures à même pas 2 mètres de la fenêtre plus en contrebas de la rue. Il ne restait plus aucun objets, mais toutes les tables, et certains papiers étaient toujours présents, ce qui nous laissait juger de l’important du laboratoire.

Le bâtiment renfermait aussi quelques cabinet médicaux, comme on pouvait en juger des inscriptions sur certaines portes, mais malheureusement, les étages étaient totalement dépourvus d’intérêt, à l’exception près d’une seule salle.

Cette salle, complètement baignée dans le rouge et le jaune très sombre était complètement remplis d’inscription dénonçant Mosanto, et un très grand nombre de grandes entreprises de toute facette. Sur les tables, étaient disposés un énormément de rapport d’activités et autres papiers officiels agricoles, mettant encore plus en avant les dénonciations inscrites sur tous les murs de la pièce. Le tout juger l’oeuvre d’un fou qui s’était surement caché à cet endroit et avait extériorisé tout son complotisme.

La visite se fini par un petit hangar complètement ouvert nous présentant divers autres engins, dont un très étrange.

L’IMPRESSION

Comme d’habitude, les visites non prévues sont toujours de sacrées surprises, et notamment en trouvant la salle du complotiste, elle fut très intéressante malgré que le reste du bâtiment était extrêmement vide mais encore sain de tout saccage humain. Pareillement pour les deux hangars remplies d’engins en tout genre qui étaient très intéressant à voir. Ce fut tout de même une bonne visite.

© Les photos présentes dans cet article sont protégés par le droit d’auteur.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *