Centrale du Vicieux

Accessibilité
60%
Dangerosité
50%
Etat
50%
Intérêt
60%

 »Polluantes, pas esthétiques, bruyantes et encombrantes, c’est réellement commun de toutes les centrales, mais pourtant, nous ne pouvons faire sans…   »

C’est devenu une chose assez atypique de trouver des centrales abandonnées, mais en cherchant bien, il y en a bien plus qu’on ne le pense, comme celle-ci qui servait uniquement pour l’usine Vert Verre, qui lui donnait une indépendance complète vis a vis du reste de la ville. (le château aidait bien aussi. )

DÉCOUVERTE

Elle rentre dans la même catégorie que l’infirmerie Blanche, son existence au sein du spot Usine Vert Verre était totalement inconnu, et pourtant, ce fut une exploration a part, très divertissante et intéressante. Elle change beaucoup par sa taille et sa disposition par rapport a la seule autre centrale que nous avons pu faire. (Powerplant IM).

HISTOIRE

Vous trouverez l’historique de l’usine où se trouve cette centrale ici.

L’EXPLORATION

L’exploration commence a l’extérieur par un chemin qui nous mène entre un bâtiment qui devait servir d’hangar et la dite centrale. Juste avant le bâtiment, il y avait un petit point d’eau rempli de poissons qui laissait paraître encore beaucoup de signes de vie, ce qui donnait un tout autre sens a l’exploration.

Une fois sorti de l’hangar vide, et assez décevant, nous nous sommes dirigés vers la centrale, et des l’entrée, l’atmosphère était différente par rapport a l’usine, plus petit, renfermé, peu d’espace.  A droite, pas grand chose se présentait a nous, a part un escalier atypique qui surprenait par son style par rapport au reste du bâtiment. Cette partie avait été rénovée dernièrement avant l’abandon. A gauche, la salle des machines et de maintenance; toute colorée, elle nous montrait pas mal de détails curieux, et de choses vraiment atypiques et vicieuses a observer… comme les affiches érotiques et certains magasines salaces…

Nous nous sommes ensuite dirigés a l’étage, qui ne présentait concrètement qu’une grande partie, le reste étant réservé au toit. Ce qui donnait un aspect louche au bâtiment vu de l’arrière, mais symétrique vu de l’avant… Cette unique salle nous a vraiment surpris, malgré son état assez aggravé. Entièrement bordée de compteurs et minuteries en tout genre, ainsi que deux générateurs démantelés en son milieu, elle témoignait d’un âge d’or révolu mais totalement charmant par son industrialité et son style totalement vintage.

IMPRESSION

Ce fut le (ou les) dernier(s) bâtiment(s) exploré(s) pendant cette lourde session qui nous a réservé beaucoup, mais vraiment beaucoup de surprises. Une fin générale en beauté, il faut le dire, entre l’Infirmerie blanche et cette centrale qui ont succèdes  a l’Usine Vert Verre; la thématique industrielle lourde était bel et bien la. La visite était assez courte, mais l’occasion de voir l’intérieur d’une centrale en meilleur état que IM était une expérience a ne pas rater.

Merci à Mr Panda et Melissa pour la visite!

© Les photos présentes dans cet article sont protégées par le droit d’auteur.

[social_warfare buttons= »Facebook,Twitter »]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *