Palais Curtius

A Liège, le musée d’Archéologie et des Arts Créatifs est tout un ensemble. Outre les objets d’intérêts historiques et autres curiosités que renferme le Grand Curtius, il est lui-même au sein d’un bâtiment historique très important pour la ville et ce, depuis le XVIIe siècle.

Construit entre 1600 et 1610 par Jean De Corte, cette ancienne demeure imposante par sa taille fut modifiée et rénovée entre 1904 et 1909. Tout d’abord habité par Jean Curtius (De Corte latinisé), puis par son fils dès 1616, qui finira par le vendre au Mont-de-piété en 1627, qui apportera diverses modifications significatives dont un étage au dessus du porche, et deux nouveau niveau au dessus du bâtiment à la tour, toujours visible de nos jours.

Au début du XIXe Siècle, il est donné aux hospices civils suite aux tourments révolutionnaires, le Mont-de-piété ayant été techniquement démantelé et la plupart de ses terres distribuées à la ville juste avant le Palais. C’est seulement en 1901 que le bâtiment tombe aux mains de la municipalité de liège qui souhaite rapidement en faire un lieu d’exposition de collections archéologiques et d’arts décoratifs, qui ouvrira dès la fin des travaux de rénovation en 1909.

Il fut ensuite classé au monuments Belges en 1950 et au patrimoine exceptionnel de la région wallonne en 2009. Entre ces deux périodes, il vécu de nouvelles rénovations qui visaient à lui faire retrouver ses couleurs d’origines, notamment la corniche redevenue verte, mais aussi les mascarons dont leur polychromie leur fut réadministré.

Ce bâtiment est un objet mythique de l’architecture Mosane qui était très en vogue pendant le XVIIe et XVIIIe siècle dans la région de la Meuse, et bien que beaucoup de représentant furent détruits aux détriments des guerres et des ouvrages modernes et contemporains, il en demeure toujours un très grand nombre en Wallonie et au Luxembourg.

© Les photos présentes dans cet article sont protégées par le droit d’auteur.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *