Villa Ginette

Accessibilité
70%
Dangerosité
10%
Etat
85%
Intérêt
85%

“Un petit verre de vin d’Alsace, c’est comme une robe légère, une fleur de printemps, c’est le rayon de soleil qui vient égayer la vie.” Dior

 exploration d’une villa dans un état extraordinaire, un lieu nostalgique qui est resté figé dans le temps, malheureusement qui se transforme petit à petit en DisneyLand, le lieu étant très souvent visité…

DÉCOUVERTE

Alors qu’à la base il me semblait assez peu connu et reconnu, c’est un lieu qui me tentait énormément depuis un certain nombre de semaines, mais malheureusement, il se situait dans une zone géographique très pauvre en spot d’Urbex, ce qui ne permettait pas facilement de s’organiser sur un trajet homogène lors d’une session.

IMG0745

HISTOIRE

Malgré une histoire très discrète, on retrouve les premières brides aux alentours des années 1970/1980 lors de la construction de la demeure, la date exacte étant inconnue. Dans un style assez classique en Flandre Belge mais luxueux, elle présente plusieurs éléments très hauts côtés; comme la piscine couverte qui pouvait s’ouvrir qui n’est plus qu’un petit marécage où il faut à tout prix éviter de poser les pieds, ou le sous-sol immense qui servait aussi de garage.

On estime la date d’abandon aux alentours de 2010 à en juger de la technologie encore présente sur place, mais les raisons de sa désertification demeurent floues… si ce n’est pas inconnues.

IMG0734

L’EXPLORATION

Étrangement, dans ce genre de villa de luxe, les portails ouverts et accès aux jardins sont toujours très simples, mais pour la maison, c’est toujours autre chose. Ici, il fallait cherchait un petit peu et une fois entrés dans la petite vérandas, nous étions face à un spectacle intéressant. Une petite table était mise comme pour un apéro autour d’un jeu de cartes, certains verres d’ailleurs possédaient encore du liquide qui avait moisi… un drôle de spectacle dans une ambiance très blanche.

IMG0712

IMG0784

Tout de suite à droite, le salon se présentait à nous avec ses deux parties, l’une avec de grands fauteuils blancs disposés devant un espace qui devait jadis accueillir une grande télévision avec tout son système de sons encore présent, et l’autre étant un petit bar où une odeur immonde d’alcool moisi ressortant fortement. Sur la table basse située au milieu d’ancien fauteuils rouges semblants dater du XIXe étaient disposés une cinquantaine de verres à vin, et sur le bar un florilège de bouteille se donnait en spectacle comme dans un musée.

IMG0719

IMG0724

En continuant par la seule issue de cette salle, une nouvelle pièce presqu’entièrement vide se présentait à nous, seuls quelques affaires étaient disposées par-ci par-là avec beaucoup de jouets tel que des Lego Bionicle. Au fond, se trouvait le hall d’entrée avec de chaque côté un miroir et en face un petit fauteuil deux places collé à l’escalier. Le tout baigné dans une couleur dorée provoquée par la tapisserie qui devait sans doute coûter un bras, en plus d’être de mauvais goûts…

IMG0728

Une fois en haut du vaste escalier, il nous donnait sur un long couloir dont le sol en carrelage et la tapisserie reflétaient la lumière du soleil. La première pièce à gauche qui se présentait à nous était une chambre qui servait aussi de zone pour repasser le linge. En face, un petit bureau très strict et vintage, seule une armoire blanche pour enfant décocher au style de cette pièce. Ensuite se suivit toujours sur la droite deux salles de bain séparées en leur milieu par des toilettes, une bleue et une verte toutes deux décorées d’un carrelage rond donnant un aspect très étranges à ces pièces.

IMG0761

IMG0730

IMG0751

La chambre suivante était celle d’une personne solitaire assez âgées qui apparemment aimait bien boire son petit Cointreau avant de s’endormir près de ses photos de jeunesse, sans doute une personne assez triste et nostalgique dans une pièce assez sombre et classique. Par contre, juste à côté, l’autre chambre décrocher totalement de ce style, bien qu’elle servait aussi pour une personne âgée, elle était très claire, avec des meubles et des draps très colorés, elle accueillait aussi un enfant en bas-âge. Présentant quelques jouets et livres rudimentaires.

IMG0749

IMG0750

IMG0741

La dernière grande chambre qui paraissait un peu plus moderne que les autres malgré d’anciens meubles et du matériel de projection était située en face d’une salle de jeu avec un grand nombre de jouets, mais aussi, étrangement, un lit de bronzage.

IMG0740

IMG0737

IMG0754

En retournant sur nos pas, puis en bas, nous sommes tombé, derrière la salle vide, sur l’ancienne cuisine, qui présentait aussi un très grand bar assez cosy. Et, plus loin, un escalier menait directement au sous-sol, qui lui, était un véritable labyrinthe qui menait directement à un immense garage où était entreposé un atelier avec un grand nombre d’outils, tout un espace pour la musculation, mais aussi le jardinage avec tout ce qu’il fallait pour remettre à neuf le jardin, y compris la tondeuse et la tronçonneuse.

IMG0787

Dans toute la maison, on avait l’impression que la vie s’était arrêtée peu après 2001, mais en regardant quelques papiers certains allaient jusqu’à 2010, une drôle d’idée quand on voyait les technologies encore présentes qui était assez vieilles.

Dans le jardin, un élément nous intriguait, au fond, une sorte de cabane tout en plastique était présente, et c’est en observant bien et avec un coup de chance que nous nous sommes rendu compte que c’était le toit de la piscine qui avait été replié, celle-ci était complètement recouverte par un grand nombre de plantes en tout genre et devenue totalement invisible à qui ne fait pas gaffe. Derrière le terrain se trouvaient aussi deux cours de tennis, mais malheureusement sans intérêt. Une petite dépendance était tout de même présente, un petit garage, qui était complètement vide.

IMG0788

IMPRESSION

Je m’y étais beaucoup intéressé à cette villa de luxe, et par conséquent j’avais pu voir un bon nombre de photographies bien avant d’y aller, et c’était sans aucun doute un lieu à ne pas manquer, mais j’avais tout de même un peu peur de trouver le lieu saccagé une fois sur place. Fort heureusement ce ne fut pas le cas et l’exploration fut un franc succès malgré le fait que beaucoup d’autres explorateurs étaient sur place, j’avais tout de même la mauvaise impression que j’avais eu quand j’avais fait le Manoir de Viron pour la première fois. Mais dans tous les cas, ce fut une visite extrêmement impressionnante et nostalgique.

© Les photos présentes dans cet article sont protégées par le droit d’auteur.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *